Histoire de la ligne Gustav

Histoire de la ligne Gustav

Nous sommes en pleine Guerre Mondiale. Le 10 juillet 1943, la VIIIème Armée anglo-américaine, au sein de l’opération Husky, débarque en Sicile sous les ordres du général Patton.

Les Alliés mettent environ 5 mois à remonter la péninsule et se  divisent en deux branches : la Vèmearmée américaine sur la côte tyrrhénienne et  la VIIIème  armée britannique sur la côte adriatique.

Le commandement allemand confie la défense de la péninsule au général Kesserling.

Celui-ci s’aperçoit que la péninsule italienne offre un avantage en termes de défense à cause du territoire et de ses montagnes abruptes, de ses vallées impénétrables, de ses fleuves souvent  en crue et d’un réseau routier rendu inefficace par les bombardements.

Il choisit donc le point le plus étroit de la péninsule, une ligne imaginaire qui  lie Ortona au Golfe de Gaète et qui s’étend de l’embouchure du fleuve Garigliano jusqu’à l’embouchure du fleuve Sangro, au sud de Pescara, en passant par Cassino. Ce sera la ligne Gustav. La ligne de défense que les Allemands réalisent ne doit pas être considérée comme une longue fortification ou « Grande Muraille de Chine », mais comme une succession de tranchées, petits retranchements, profonds cheminements et liaisons pour le contrôle des passages de montagne et des vallées. Ce réseau n’est pas facile à sécuriser. Il ne suffit pas d’un bombardement ou d’un canonnage ; il faut améliorer de façon précise toutes les positions et les lignes par une importante mobilisation d’hommes et de moyens, dans des conditions souvent extrêmes. Les forces allemandes, après le débarquement allié à Salerno, sont obligées de reculer le long de la péninsule, mais celles-ci opposent une première résistance le long d’une ligne de fortification située aux alentours de Mignano Monte Lungo : la ligne Reinhard. La bataille pour la conquête de Monte Lungo à Mignano arrive aux mois de novembre et décembre, ce qui permet aux forces allemandes d’organiser une future défense le long d’une ligne fortifiée qui coupe transversalement l’Italie de l’Adriatique à la Tyrrhénienne au point le plus étroit de la péninsule, la: ‟ligne Gustav″. En Mai 1944, la ligne Gustav est défoncée. Un mois plus tard, Rome est libérée, puis c’est le tour des autres grandes villes et enfin de toute l’Italie.